Feuille de route SUR L'ENVIRONNEMENT ET LE NUMÉRIQUE

Le Conseil national du numérique publie une feuille de route sur l'environnement et le numérique réalisée en partenariat avec le Haut conseil pour le climat. Nos amis de Point de M.I.R, Maison de l'Informatique Responsable ont contribué à cette feuille de route pour le compte de France Nature Environnement.

50 mesures pour un agenda national et européen sur un numérique responsable, c’est-à-dire sobre et au service de la transition écologique et solidaire et des objectifs  de développement durable

https://cnnumerique.fr/environnement_numerique

"Malgré le réveil écologique, l’impact des produits et services numériques est encore peu connu du grand public. Tout semble, comme par magie, invisible, open bar, sans effet apparent.
Les « solutions » technologiques, sont présentées comme incontournables. Si nos équipements ne crachent pas de grosses fumées noires, l’infrastructure qui sous-tend cet univers numérique est en réalité ultra-physique, polluante, fondamentalement dépendante des énergies fossiles et des ressources limitées (dont métalliques). Un « numérique responsable » serait alors un formidable oxymore de plus ? A France Nature Environnement, nous sommes convaincus que les choix des décideurs publics et privés, ainsi que nos usages au quotidien peuvent être plus responsables. Il est en effet nécessaire de parvenir à une plus grande indépendance vis-à-vis du numérique, de savoir nous passer d’un service digital quand un usage plus simple reste pertinent, de résister aux appels à la sur-consommation. Nous invitons alors à un questionnement constant de nos besoins et à la réflexion en amont des décisions, étendue aux chaînes de valeur mondialisées. L’adoption de la modération et de la sobriété dans nos rapports avec le numérique nous semble la priorité. L’association Point de MIR travaille depuis 2017 pour sensibiliser et former le public au bon usage de l’informatique et contribuer ainsi à l’allongement de la durée de vie du matériel (évitement des pannes et de la mise à rebut des biens réemployables). L’obsolescence n’est pas seulement celle des objets mais aussi celle de l’usage que nous en faisons. Cette feuille de route réunissant des expertises diverses est une belle initiative dont les effets seront à suivre de près".

Bela Loto Hiffler,
Référente “Numérique Responsable” de France Nature Environnement
et Coordinatrice de Point de M.I.R, Maison de l’Informatique Responsable
p 122 du rapport